TÉLÉCHARGER AITA MARSAWIYA

On souhaitait toujours aux gens d’en avoir beaucoup. Seule rescapée d’une tuerie menée par une tribu adverse et qui décima toutes les femmes de son clan, Kharboucha garda une rage et une force qui s’exprimaient dans sa prose chantée. La aïta se chante devant des publics mixtes, dans les moussems les pèlerinages , les mariages, les fêtes régionales et officielles. Pour Abdeslam Ghayour , chercheur dans le domaine de Aïta, la musique est l’un des excellents moyens de langage produits par l’homme rural. Ils faisaient la fierté, l’honneur et la joie des parents surtout de la femme et transe thérapeutique durant laquelle, on observe une désorientation, voire même une distorsion du temps et de l’espace qui favorisent de nouveaux apprentissages.

Nom: aita marsawiya
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 44.69 MBytes

DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière. Al Aita raconte la nostalgie et les aspirations, les plaisirs comme les douleurs. La pratique de la aïta au Maroc est une coutume ancestrale qui conférait à des gens connus pour leur probité et leur modestie la faculté de décrire par le chant et la parole, la vie quotidienne, les problèmes et entraves de leurs semblables. Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région. Ce chanteur marocain de chaâbi et de aïta est né en à El Jadida.

Cheikha Hafidaa rabophone, de la région de Safisur la côte atlantique s’exprime à travers l’ aïta.

Elle fut riche et adulée. Ses chansons avaient pour cible principale le tyrannique caïd Aïssa Ben Omar.

Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’aïta dite « Al Marsawiga de la région de Casablanca. Ensemble, ils joueront dans les mariages, les festivals, les cabarets ou les émissions de télévision durant plus de vingt ans. Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et marsaeiya héritées de l’aïta dite  » Al Marsawiya  » de la région de Casablanca.

Aita Marsawiya (Remastered) de Bouchaib El Bidaoui sur Amazon Music –

Dans les années 50, à l’époque où le chant de la Aïta Marsaouiyasorte de blues des plaines côtières dans la région de Casablanca qui était dominé à l’époque par les femmes.

  TÉLÉCHARGER HIYO POUR MSN GRATUIT

Les inconditionnels de cette musique savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale. Ce chanteur marocain de chaâbi et de aïta est né en à El Jadida. Le genre musical dit de la Aïta est pratiqué dans les régions de Abda, Chaouia et Doukkala, c’est-à-dire dans l’axe Casablanca-Safi au Maroc, c’est à dire au confin où les tribus arabes et bédouines cultivent cet amour pour l’improvisation poétique.

Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région. Les inconditionnels d’Al Aita savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale.

Elle disparaîtra à peine cinq ans plus tard. Les plus jeunes parmi les « cheikhate » exécutent devant le public des danses sensuelles jeu du ventre et des hanches, ondulations et frémissements du corps, balancement de la chevelure Cette artiste a largement contribué au succès de la chanson populaire.

aita marsawiya

Il est vrai que la aïta est un chant de révolte, personnel ou politique, particulièrement transgressif. L’art de Aïta s’inspire de la vie sociale de l’homme marocain et repose souvent sur le thème de l’Amour, le plaisir le beauté et la nature.

Berger durant son enfance,ce spécialiste de la kamanja un instrument de musique apparenté à un violon avec archet et une caisse de résonance aplatie en forme de 8il est considéré comme une véritable personnalité agissant comme une pop-star dans les campagnes marocaines où il symbolise la fête et la joie de vivre.

Autrefois, chaque région, chaque tribu avait sa troupe composée d’hommes qui, à l’occasion, se déguisaient en femmes. Il est peut-être utile de rappeler qu’à l’origine, l’Aita est un appel de ralliement, qu’elle est en rapport avec les pleurs et les joies et reflète une poésie digne de ce nom, un écho des joies et soucis du quotidien et du mektoub destin des êtres humains et et de la mémoire collective du peuple.

Par ses chants, elle appela les hommes de sa tribu Ouled Zid à se rebeller contre le despotisme. DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière. Rémunération en droits d’auteur Offre Premium Cookies et données personnelles. Cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus AbdaDoukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances de la vie.

  TÉLÉCHARGER NDIREK AMOUR MP3

TÉLÉCHARGER AITA MARSAWIYA

Son caractère triste et secret la rend inaccessible partout ailleurs pour un public habitué généralement aux styles francs et modulants. Cette diva a connu la colonisation, puis l’indépendance, vécu l’exil à Paris.

aita marsawiya

EnDaoudi enregistre son album, aïta daoudiaqui sera bien accueilli par la critique musicale et son public marocain de la marsaqiya.

La chanson Al Aïta se trouve généralement livrée à l’appréciation précipitée des non-spécialistes, parce que son côté péjoratif occulte d’autres aspects et valeurs. Un mariage marocain célébré en ville est presque à lui seul un festival. La riposte, endu caïd Aïssa fut terrible.

aita marsawiya

Il n’est pas rare que des gens aisés l’invitent pour chanter à l’occasion des fêtes de mariages où il interprète de nombreuses chansons liées notamment à la Ghorba l’éloignement, en référence à la diaspora marocaines et aux fils d’expatriés marocains qui résident à l’étrangerqui lui ont porté notamment un succès jusqu’en Europe, où le chanteur se produit régulièrement en concert.

Cet ouvrage retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances. La aïta se chante devant des publics mixtes, dans les moussems les pèlerinagesles mariages, les fêtes régionales et officielles.

Il est peut-être utile de rappeler à ce propos qu’à l’origine, l’Aïta est un appel de ralliement, qu’elle est en rapport avec les pleurs et les joies et reflète une poésie digne de ce nom, un écho des joies et soucis du quotidien et du mektoub destin marsawjya êtres humains et et de la mémoire collective du peuple.

Aujourd’hui, le côté divertissant et parfois érotique prend le dessus sur le vrai sens de ce chant il est parfois considéré comme impie, sulfureux.